diapo calvi et ile rousse diapo calvi et ile rousse diapo calvi et ile rousse diapo calvi et ile rousse diapo calvi et ile rousse diapo calvi et ile rousse
  • Visite...la Balagne vous propose
  •  
  • <<
  •  

La flore de Corse

  • no title - source : zo_bruyere_de_corse.jpg
  • no title - source : zo_hellebore_corse.jpg
  • no title - source : zo_thym_erbabarona.jpg
  • no title - source : zo_maquis_revellata_omt_1.jpg
arbousiers_stecoli_1
  • descriptif

Plus de 2 500 espèces de plantes poussent en Corse à l’état naturel. 131 d’entre elles sont purement endémiques ; 165 autres sont endémiques de Corse et de régions voisines. La raréfaction des espèces de cette flore exceptionnelle a conduit à la protection de 175 d’entre elles.

 

Quelques exemples…

 

Le Maquis - a macchja

En corse, le maquis recouvre environ 200 000 ha ; fleuri tout au long de l’année, il vous envoûtera par ses charmes odorants : celui du lentisque et du myrte en juillet, des cistes blancs et roses en mai et de l’incontournable arbousier en automne.

Mais le maquis n’est pas seulement un paysage, c’est également un élément essentiel de l’écosystème. Il sert d’habitat et d’alimentation à de nombreuses espèces. De nos jours encore certains arbustes et autres herbes servent à la conception d’objets traditionnels, et de décoration, de produits de bien-être et d’huiles essentielles…

Peu souvent épargné par les feux, beaucoup de paysages deviennent lunaires sans lui ! Aidez-nous à le protéger : limitez vos cueillettes et n’allumez pas de feu.

 

L’hellébore de corse - a nocca

Bien qu’elle soit toxique, cette plante aux grandes et belles feuilles blanches, était connue autrefois pour ses vertus médicinales populaires.

On soignait alors les plaies des bêtes en faisant chauffer les racines pour récupérer le suc et tuer les vers, désinfectant ainsi la plaie.

Les feuilles de Nocca étaient également utilisées pour la protection et la conservation de fraîcheur des fromages. Enfin, il n’est pas rare de trouver aujourd’hui encore en abondance autour des fontaines cette plante dont les feuilles servent à canaliser l’eau à la sortie du tuyau.

 

Le Thym Corse - l'Erba Barona

Vous trouverez cette plante dans les régions montagneuses, entre 500 et 2000 m. d’altitude. Essentiellement utilisée en cuisine, elle entre dans la composition de nombreux plats. Afin de préserver son développement, il ne faut surtout pas l’arracher mais la couper avec des ciseaux !

 

L’Arbousier - l’Albitru

On trouve cet arbuste du maquis entre 0 à 900 m. d’altitude ; il est très souvent entouré du ciste et de la bruyère.

Sa fleur est la composante principale du miel d’hiver. Il produit son fruit de novembre à janvier : de forme ronde, rouge, jaune ou vert selon la maturité, il a une saveur douce et sucrée et sert très souvent à la fabrication de confitures, gelées ou eau-de-vie. Sachez néanmoins qu’il serait fortement déconseillé aux épileptiques.

On le repère facilement en observant le maquis car c’est un arbuste de 2 à 6 mètres qui présente la caractéristique d’avoir des fruits colorés et des fleurs blanches quasiment tout au long de l’année.

 

La Bruyère de Corse – a Scopa

La bruyère de Corse ( Erica terminalis ) est un espèce de la famille des Ericaceae ; c’est un arbuste ramifié à feuilles persistantes de couleur vert clair. Il en existe 2 espèces différentes en Corse. Elle fleurit en été et au début de l’automne dans les endroits humides ; ses fleurs ressemblent à de petits grelots rose vif, groupés en ombelles au sommet des tiges. Autrefois on utilisait les branches de bruyère sèche que l’on attachait ensemble avec de la ficelle pour confectionner des petits balais.


BALAGNE EN FETE

  • AGENDA
> voir tout l'agenda